La visite du taudis actuel de la Thélema ne m'a pas laissé indiffèrent.
une bâtisse délabrée , empreinte d'un Vécu.
La question principale au départ de mon cheminement photographique: Qui sommes nous?
la réponse est toujours dans la question.
Qui sommes nous?

une somme:
Une somme d'expériences, de regards , d'échecs , d'ignorance.
Qui sommes nous?
Nous:
Le Je et les autres
le conscient et l'inconscient , le ça le moi et le surmoi
Le Moi et le monde
Qui sommes nous?
une accumulation de vécus , d'échanges, de rencontres, d'absences, d'apprentissages, de bonheur et de souffrance
Nous sommes un SALMIGONDIS*

le photographe est l'interprète du réel.

Les photographies présentées sont une analogie de l'individu.
Des couches successives de vie, de survie, avec des fractures, des apogées;
Des moments ombragés puis une mise en lumière.
Mais à la fin l'homme est cohérent...
Cette cohérence n'est pourtant pas une valeur en soi elle n'a rien à voir avec la vérité.

3 Images :

Combien de Photographies ?

Où commence la cohérence, où finit la vérité ? ...



*salmigondis: n. m. :
  1. -Assemblage disparate, mélange confus de choses ou de personnes.
  2. -Ramassis d’idées, de paroles ou d’écrits formant un tout disparate et incohérent.